Open Force le site

Netexplo : D’Electronic Tattoos à Zéro-Gâchis

Observatoire indépendant, créé en 2007 par Martine Bidegain et Thierry Happe, sous le haut patronage du Sénat, la vocation est de fournir aux décideurs des entreprises et aux responsables des pouvoirs publics des clés pour appréhender, comprendre et s’adapter à la révolution numérique en marche dans notre société.

Chaque année, Netexplo décrypte les innovations les plus marquantes de l’année écoulée et les place dans une perspective plus large de mutation de styles de vie, mentalités et comportements des individus et organisations.

L’objectif de cette équipe de sociologues est double :

  • analyser l’impact sur les styles de vie de chacun des projets du Top 100, recensés aux quatre coins du monde par l’Observatoire Netexplo ;

  • identifier parmi ces innovations les tendances lourdes qui auront un impact à moyen et long terme sur la société numérique, ses modes de vie, perceptions, valeurs et représentations sociales.
Le grand prix 2013 a été décerné à Nanshu LU pour “Electronic Tattoos”. Il s’agit de tatouages électroniques qui permettent de surveiller les signes vitaux d’un patient et de communiquer avec leur médecin, donc un monitoring médical en toute liberté, sans fil et sans électrode.

Parmi ce Top 10, figure aussi un jeu vidéo en 3D, développé en Nouvelle-Zélande. Sparx est un jeu conçu pour combattre la dépression chez les adolescents. Proche d’une thérapie traditionelle, ce jeu de rôle aide les joueurs à reconnaître leur état  dépressif et à le gérer.

La Bretagne est aussi parmi les dix premiers lauréats avec “Zéro-Gâchis”. L’objectif est de réduire le gaspillage alimentaire tout aussi bien du côté des supermarchés que du côté des consommateurs. Zéro-Gâchis est une plateforme web et mobile qui permet aux consommateurs de lister les produits en promotion ou proches de leur date de péremption dans les magasins de leur environnement local.

Découvrez le Top 100 des lauréats Netexplo, la visite est surprenante.

Commentaires

Pas de commentaires.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Envoyer votre commentaire